En complément à notre réponse argumentée aux toutes récentes évolutions du projet concernant l'avenir du Bd de la Colonne,

nous vous invitons à venir vous rassembler le :

 

Mercredi 12 juillet 2017

A 18h devant la mairie

 

Venez nombreux faire du bruit pour soutenir les élus de l'opposition qui défendront vos intérêts en préparant plusieurs questions lors de ce conseil municipal.

A noter également qu'on devrait aussi voter sur l'attribution à un prestataire privé de l'ensemble du stationnement en ville de Chambéry pour les 30 prochaines années. La régie municipale vient d'être dissoute, les affaires vont bon train (le Dauphiné Libéré m'a devancé, article ce matin même).

L'ordre du jour (était) ici.

La délibération ici.

 

 

Voir aussi la pétition en ligne

 

Et des images de la dernière séance de signature au marché samedi dernier...

 

 Signatures marché 8 juillet 12

 

 

 

 

 

Il fait chaud !

LeDesertAvance page001

 

Amis Chambériens, vous l'aurez sans doute constaté : le désert progresse à Chambéry, et les traces en sont nombreuses.

Les arbres dépérissent, sans raisons apparentes (parfois tout justes plantés), et d'autres sont sauvagement tronçonnés (et non, ce n'est pas la faute à la tempête Zeus du 6 mars).

 

ArbreVerney

Parc du Verney, fatigué

ArbreCassine

Parc Cassine, mort

 ArbreSavoiroux mort

Clos Savoiroux, mort

CheneSavoiroux mort

Clos Savoiroux, mort

 

 

La municipalité fait ce qu'elle peut, change les essences, plante des cailloux (plus résistants aux conditions sèches)...

PalmierCaillouxColonneCaillouxDucs

 

Mais rien n'y fait, on ne sait pas si cela est dû aux actions récentes de la mairie, tous ces arbres coupés un peu partout en ville, ces sens interdits sans sens (oui, c'est un peu compliqué, ceux qui n'y passent plus comprendront), ces bureaux de poste qui ferment, ces bus qui disparaissent...

Il y a bien des travaux de voirie qui apparaissent comme des champignons (rien la veille mais bien présent le matin au moment d'aller travailler), mais il faut bien le reconnaître : les rues se vident, les chambériens fuient, les touristes désertent (surtout ceux qui sont venus un 1er mai ou un jeudi de l'Ascension) !

CurialDesert2

RueVide

RueRepubliqueVideSmall

A noter que toutes ces photos sans trucages ont été prises en pleine journée, et pas un 1er janvier.

 

Travaux - suite !

On ne peut donc que s'inquiéter de la future évolution du Boulevard de la Colonne (mais si, la fameuse concertation, vous en avez sans doute entendu parler tout ce printemps !)

Ainsi donc, concertation il y a eu, et vote il y a eu également. Enfin, surtout un vote, et beaucoup de com'.

Après avoir été consultés pour savoir s'ils désiraient des bistrots, des animations, des magazins de fringues ou des jeux d'eau (il y en a qui auraient dit non ???), les chambériens ont votés parmi 3 projets, pour, ô surprise, choisir le moins mauvais.

On connait les bonnes méthodes de négociations, pour faire passer une proposition, il suffit d'en proposer une ou deux autres encore plus repoussantes.

(Pub : la concertation : c'est ICI)

 

ArbreEnPot2

Petite note : il n'y a pas qu'au gouvernement qu'on utilise des éléments de language !

"En raison de contraintes techniques et de la présence d'un réseau de chauffage urbain au sous-sol du boulevard du Théâtre, les arbres ne peuvent être plantés. Aussi, des grands pots d'arbres sont placés autour des bacs."

(description du projet 1, tout à la fin)

 

 

Les résultats du vote sont <ici>, voici le gagnant, le scénario 3 :

Projet3 commenté

A première vue, c'est presque joli, et il y a même de la verdure en plus sur la rue du Général de Gaulle.

A deuxième vue, mes prévisions pour un espace-tournoi de chevalerie semblent fausses, on n'en prend pas le chemin.

A troisième vue, j'y ai rajouté en rouge les arbres actuels qui vont disparaitre.

 

Pour aider le visiteur ou le chambérien par forcément au courant, essayons de traduire le propos municipal ci-dessus :

  • "le boulevard dira adieu aux alignements" = tous les arbres seront coupés (pas de surprise, on a l'habitude maintenant).
  • "un espace nettement plus végétal" = de l'herbe et des plantes en pots (cf Palais de Justice). Ne pas confondre avec "arbres" (au sens <tilleul> ou <platane> du terme) ou "ombragé".
  • "esprit place du village" = les arbres sont aussi coupés, mais avec des bancs anti-SDF et un plancher en bois pour guincher. C'est mieux que rien.
  • "des arbustes de deux ou trois mètres de haut, en pot" : comprendre des buissons dans une vasque, en nombre supérieur à un.
  • "rythmer l'espace, sans encombrer la vue" : c'est assez clair, je pense que vous avez compris tout seul.

 

En regardant un peu le détail, la coupe A nous confirme un peu les choses :

Projet3 CoupeA

Il s'agit du côté théâtre, devant l'Astrée, on y voit bien des grands pots avec des arbustes dedans, et il reste 3 ou 4 arbres autour du manège. Le détail n'est pas spécifié, mais on ose espérer qu'il s'agit quand même des rescapés des magnifiques platanes actuels, et non pas les habituels "Chêne de Chine" apparus l'année dernière, dont on peut admirer ci-dessous à gauche la reposante ombre qu'ils procurent :

ArbreSansOmbre

 L'arbre sans ombre, une

invention Chambérienne

Manège

 

 

 

 

 

 

Un peu plus d'allure...

 

 

 

BeauPlataneSmall

Ces arbres-là ne sont pas plantés trop serrés et profitent d'un peu de terre non compactée, ils semblent donc en pleine santé, n'ayant pas subi de taille sévère.

Ils ont d'ailleurs parfaitement résisté à la tempête exceptionnelle du 6 mars 2017, alors que ce sont des arbres relativement sains mais plus exposés qui ont été couchés.

 

Pour la coupe B, côté Sasson, on y retrouve un peu plus d'arbres, pas bien hauts, mais le plan général nous en montre surtout 2 grands et plein de petits autour, difficile de savoir à quoi on aura affaire.

Projet3 CoupeB

 

Selon la mairie, l’avant-projet détaillé sera exposé en juillet à l’hôtel de ville de Chambéry. "Un registre permettra à ceux qui le souhaitent d’exprimer encore leur avis", pour autant qu'ils en soient informés et présents à Chambéry.

Il va de soit que nous les y invitons fortement, si possible avant le mois d'août, s'ils ne veulent pas se retrouver devant le fait accompli comme pour les travaux de la place de la gare l'année dernière.

 

Et ailleurs...

Palmier

  

 

A noter qu'à Lyon et à Grenoble on se préoccupe de la température en ville (îlots de chaleur urbaine), mais à Chambéry on ne semble pas encore avoir pris la mesure des températures actuelles et à venir.  En résumé, les riverains de la place se sont débarrassé des bus, mais pourraient bien se retrouver avec une configuration similaire à l'avenue des Ducs, côté sud.

 

Pas sûr que 3 arbres et un peu de pelouse ramènent beaucoup de fraicheur sur la place. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20170206 TronconnageColonne TronconnageColonne2 Small

 

Ca y est !

Le grand tronçonnage annoncé en conseil municipal a commencé. Les ouvriers étaient à pied d'oeuvre ce lundi matin 7 février pour dégager qq platanes faisant obstacle à la libre circulation des voitures. Il s'agit de percer une nouvelle voie de circulation entre le Bd des Ducs et la rue Favre, afin de "désengorger" la rue St-Antoine...

 

A noter que couper 4 arbres était largement suffisant pour réaliser le carrefour, mais on n'allait pas laisser passer une si bonne occasion de faire un peu de ménage, et ce sont donc 8 arbres qui sont tombés.

 

La circulation passant par l'Avenue du Général de Gaulle, puis la rue Fichet, débouchera sur l'Avenue des Ducs, juste derrière les nouveaux arrêts de bus en double-file, on pourrait être tenté de croire que cela ne manquera pas de provoquer de nouveaux (mais différents) bouchons, comme on a déjà pu le voir cet hiver lors du FIMM 2016:

 

Colonne sortieFichet

 

Le syndicat des vélos-bulles a fait savoir par son porte-parole qu'il estimait que cette nouvelle circulation à angle-droit n'allait pas dans le sens de l'apaisement en ville et que le risque de collision avec une voiture était réel les jours de brouillard. La mairie a rétorqué que ce risque de collision existait déjà auparavant sur la place St-Léger, au niveau de la traversée de la rue de Boigne, et qu'aucun touriste ne s'était plaint.

 

Par ici l'explicaiton du projet, tel qu'il était prévu en juin 2016 : http://www.dailymotion.com/video/x4fpemg_boulevard-de-la-colonne-n-1-presentation-du-projet_news

 

Bref, après avoir chassé les bus, ralenti les voitures, vidé la ville et installé quelques beaux bancs colorés, l'aménagment du Bd de la Colonne, graal de l'équipe municipale, continue donc dans la plus grande pagaille...

Colonne Pagaille1 small xColonne Pagaille2 small

Colonne Pagaille4

 

Update : Con-cer-ta-tion ! Un beau panneau tout neuf.
 

AnnonceTravauxSmall

 

 PS: une autre explication de ces travaux est également annoncée ici : http://www.vuachambery.fr/index.php/humour/81-le-retour-du-comte.

 

 

Notre municipalité vient récemment, avec le succès que l'on sait, de modifier profondément le plan de circulation chambérien, aussi dit Plan de Déplacement Urbain (PDU). Sans revenir sur la légalité d'une modification aussi importante faite dans la précipitation et en absence d'une enquête publique associée, pourtant nécessaire vu l'étendue des changements, on se contentera de noter quelques points étonnants.

 

TerritoireMobile

L’ambition d'un PDU est normalement d’assurer un équilibre durable entre les besoins de mobilité des habitants et la protection de leur environnement et de leur santé, et à ce titre, doit mettre en avant les modes de déplacements doux, à savoir vélos, piétons et transports en commun.

C'est ce qui est repris dans la magnifique signalétique chambérienne, que l'on peut encore toujours voir, au milieu des fantômes du boulevard de la colonne. C'est beau comme un camion (pardon...), et il y a plein de petits pictogrammes rigolos partout (bon, on y remarque aussi déjà une certaine confusion, mais ne polémiquons pas).

On peut quand même noter un certain nombre d'avancées : la fin des tickets papiers (il faut vivre avec son temps), une information en temps réel sur les prochains bus (d'ailleurs principalement sur les arrêts importants où il y a des passages réguliers, c'est plus flatteur), et un nouveau circuit des bus qui tournent désormais, avec élégance, autour du centre-ville, sans jamais y pénétrer :

Et surtout, l'avancée principale : le ramassage des sapins en calèche (pardon...).

 

Par honnêteté intellectuelle, je ne me prononcerai pas sur les vélos-bulles, car je n'y ai jamais vu personne, ce qui est normal vu qu'il faut re-payer 1,40 € pour y monter, soit l'équivalent d'un 2ème ticket. Mais ils ont quand même l'avantage de mettre un peu de vie en ville, surtout sur la Colonne (d'ailleurs comme animation de cet été je proposerai d'y organiser des courses de vélo-bulle sur la belle ligne droite, pour distraire les touristes).

 

 

Ces remarques préliminaires faites, intéressons-nous un peu à la réalité de la circulation douce :

  • Un réseau de bus en nette régression et source de nombreuses plaintes des usagers.
  • Des pistes cyclables interrompues, à divers endroits en ville et notamment sur l'avenue des Ducs, là où c'est le plus nécessaire.
  • Le "pit-stop" de la rue St-Antoine, à savoir le feu piéton le plus court du monde, largement suffisant pour une personne normalement constituée pour effectuer la moitié de la traversée, et qui est très mal respecté par les voitures tournant à droite (à voir l'édifiant reportage vidéo de la TV Net Citoyenne).
  • La tentative de fermer le Faubourg Nezin, voie d'accès historique et royale au centre-ville pour les piétons, vélos et poussettes venant de Mérande, qui cumule les avantages d'être tranquille (peu de voitures), direct (aucune avenue à traverser, il y a 2 ponts) et en plus favorable aux personnes à mobilité réduite, car il y a de la place et pas de déclivité.
  • La menace de déplacer la piste cyclable du Verney, pour la coller au bord de l'avenue, afin de bien profiter des gazs d'échappement.

 

Au vu de tous ces petits détails, on ne peut qu'avoir une opinion assez mitigée de l'avenir des circulations douces à Chambéry, mais heureusement, l'essentiel est sauf : la place du centenaire n'est plus bloquée !

 

En soutien à plusieurs collectifs chambériens visant à dénoncer la dégradation importante des conditions de transport, suite à modification récente du réseau de bus, un grand rassemblement est organisée samedi 14 janvier 2017 :

 Tract 20170114

 

Voir ICI.