C'est bien connu, un bus ça prend de la place, beaucoup de place. Et quand il y en a 400, ça prend encore beaucoup plus d'espace.

Suivant cette logique, il a donc fallu abattre l'essentiel des arbres de la place de la gare, pour faire un grand "parking" à bus, dans un style un peu artisanal et très "dépouillé", bétonné et moderne (au mauvais sens du terme), puis l'essentiel des arbres du Palais de Justice pour dégager le passage au carrefour.

Tout ça est désormais bien connu depuis ce printemps, la municipalité nous montrant tous les jours son amour pour la tronçonneuse.

 

201702 derniers arbres

 

Mais un vélo aussi ça prend de la place (sisi, on vous le dit). Dans le cadre du réaménagement annoncé (attention, ne pas confondre avec "concerté") de la piste cyclable du Verney, il restait encore des arbres en trop, que les cyclistes auraient pu heurter. Oui, les 5 rescapés de ce printemps, ceux qui faisaient encore un petit rideau de verdure sur la place, ont également été décimés ce lundi matin. Heureusement, il reste encore les roseaux et nénuphars autour de la verrière du parking, et sa célèbre grenouille qui chante (-ait) les soirs d'été, au moins jusqu'à ce que son aquarium ne rentre en ébulition, ce qui lui serait probablement fatal.

 

Ceci dit, on en est réduit à supposer que cette opération se fait bien dans le cadre de ce déménagement, vu que pas grand monde ne semble être au courant des détails (pas même les principaux intéressés, les cyclistes et leurs représentants...). Quand je suis arrivé à Chambéry en 2008, cette piste cyclable qui traversait le parc était extraordinaire, enfin des conditions agréables pour pédaler. On ne peut que constater que le réseau se dégrade sérieusement depuis 2 ans, le lien avec la circulation "apaisée" ne semblant pas évident à faire...

 

Aujourd'hui, la vue est bien dégagée, au mois d'août on aura envie de s'y promener sous le cagnard. A noter qu'à gauche un arbrisseau a été planté, pour remplacer le magnifique magnolia qui s'y trouvait avant.

201702 PerspectiveDegagee

 

En tout cas, au train où les choses avancent, il ne restera plus beaucoup d'arbres à Chambéry en 2030 (la Fabrique du Territoire !!!), même si les imbéciles nous disent que c'est normal parce qu'une ville ce n'est pas une forêt.

Ah si, peut-être à Buisson-Rond, mais même là-bas, les massifs de rosiers disparaissent également. Mais c'est bien connu, les rosiers sont très sensibles aux maladies.

Et vu les commentaires agréables de Mr Chassot sur la découverture de la Leysse en 2013 sur son facebook, on se met à rêver d'une re-couverture bétonnée pour remettre quelques places de parking supplémentaires ?

On se sent bien à Chambéry ;-)

Je sens qu'on va avoir chaud cet été.

 

ChassotLeysse2013

 

VilleEtNivolet

 

Bienvenue sur Vu à Chambéry, un site qui vous propose des images et des réflexions sur la ville de Chambéry (et ses environs).

Tourisme, sites et lieux particuliers, mais aussi réflexions personnelles sur la cité des Ducs, son passé et son avenir.

Et un peu d'humour de temps en temps.